Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Antoine Guillamon : « Je suis totalement dégoûté »

30 Août 2013 , Rédigé par Pierre Ammiche

Antoine Guillamon : « Je suis totalement dégoûté »

Chose rare, j'ai décidé de publier une entrevue. Elle aurait du être publiée sur l'équipe.fr mais le temps passe et l'entrevue n'aura plus de valeur dans quelques jours. Il va de soi qu'à la seconde (très hypothétique) où le papier sera publié, il sera supprimé de cette plate-forme.

Touché face à Bayonne, le Toulousain Antoine Guillamon (22ans, 1m93, 130kilos) devrait être absent 6 semaines suite à une fracture de la main. Une blessure qui tombe au plus mal pour l’un des meilleurs espoirs français à son poste. Convoqué par Saint-André pour la tournée en Argentine, alors qu’il évoluait encore à Lyon, Guillamon n’avait plus eu le même rayonnement depuis juin 2012 et son arrivée à Toulouse. Un vrai coup d’arrêt alors que le pilier droit semblait enfin revenir à son meilleur niveau.

Antoine, dans quel état d’esprit vous êtes après votre blessure ?

Je suis totalement dégoûté… Il n’y a jamais de bons moments mais là c’est la pire situation possible, se blesser comme ça. Après dans mon malheur, et c’est que je disais à mon président (René Bouscatel), c’est que je vais pouvoir continuer à travailler le foncier. Ça n’est pas le même type de blessure que Kakovin par exemple (rupture des ligaments croisées).

Et pourtant votre temps de jeu sur ce début de saison laissait augurer du meilleur pour vous.

Oui. Ça fait du bien de savoir que les entraîneurs ont confiance en moi et misent sur moi pour la saison à venir. Mais je ne voulais pas repartir sur les mêmes bases que l’année dernière. Et c'est pour ça j’ai totalement changé d’état d’esprit.

Qu’est-ce que vous entendez par « changer d’état d’esprit » ?

Quand je suis arrivé au Stade Toulousain, j’ai fait une erreur : je me suis cru arrivé, que j'avais fait le plus dur. Mais c’était une erreur. Inconsciemment je me suis peut-être laissé aller. Et c’est là que j’ai eu tort. J’aurais dû travailler encore plus.

Du point de vue de la blessure, quelle sera la durée de votre indisponibilité ?

J’en ai pour 6 à 8 semaines. Je sais que le club a tablé sur la durée la plus longue mais je pourrais revenir un peu plus tôt.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article