Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

22ème journée du top 14 : une dernière ligne droite qui dure

28 Mars 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Top 14

 

Et on commence comme toutes les semaines par le récapitulatif des scores et des résultats du week-end et on commence par la lutte acharnée pour le maintient.

 

On attaque par le match des mauvais élèves avec le match de la dernière chance pour Bourgoin. En déplacement chez une autre équipe en difficulté, Brive, le CSBJ a encore pris une valise monstrueuse. Après une première mi-temps correcte (17 à 3), les isérois vont exploser dans les 15 dernières minutes avec un terrible 24 à 0 encaissé. L’indiscipline du CSBJ est une fois de plus rédhibitoire (2 cartons jaune, une quantité monstrueuse de pénalités concédées).

Brive se donne une énorme bouffé d’oxygène avec cette victoire bonifiée et surtout fait le plein de confiance à une semaine du match de la peur entre Brive et La Rochelle.

 

Toujours chez les équipes sous pression, direction Armandie. Agen recevait, la boule au ventre, les champions en titre, Clermont. Et mieux valait ne pas arriver en retard. Au bout de 10min seulement, déjà 10 à 7 pour Agen. La suite ? Un véritable festival agenais, qui ont multipliés les relances et les courses. Dépassés dans l’envie et dans l’implication, les clermontois ne vont jamais réussir à revenir. Pire, le bonus défensif va leur échapper. Agen, eux aussi, s’offre un sursis jusqu’aux échéances futures.

 

Enfin dernier match chez les mal-classés avec la réception de l’Usap dans l’antre Rochelaise. Toujours dur a manœuvrer à domicile, les rochelais n’ont jamais fait illusion. Rapidement menée 22 à 6 au bout de seulement 20minutes, ils n’ont jamais su mettre la marche avant. Confronté à une équipe en pleine confiance et surtout lancé vers la qualification, le SR monte sur l’échafaud. Ils sont relégables et leur calendrier s’annonce particulièrement pénible avec un déplacement à Agen et la réception de Brive dans les 2 prochaines journées.

 

Le gros match du week-end, la réception de Toulouse par le Racing dans un stade de France pour la première fois investit par le club des Hauts-de-Seine. Et c’est rapidement à la démonstration que le match a tourné. Une partie qui fut éclaboussée par le talent de l’ouvreur du Racing, Wisniewski, auteur de 28 points. Ce match va être aussi marqué à la fois par la blessure de Fall (fracture du plancher orbital) et de ses larmes dans les tribunes et par la grosse frayeur de Dusautoir (grosse entorse de la cheville) et qui doivent tout les deux penser très fort à la coupe du monde quand ils sont sorti du terrain. Au final la victoire est aussi logique pour le Racing qu’inquiétante pour les toulousains qui n’étaient pas venus en touristes.  

L’autre gros match du week-end voyait l’opposition des deux clubs basques Biarritz et Bayonne au stade Anoeta. Un vrai derby qui avait pour objet la domination et la prise de pouvoir dans le pays basque. Et c’est comme très souvent ces dernière années une large victoire du BOPB qui a pu asseoir la domination des biarrots. 34 points concédés en une mi-temps, inexistants dans le premier ¼ d’heure, complètement à coté de leur sujet, concédant le point de bonus après seulement 31minutes, les bayonnais se sont peut-être vu trop beau après leur victoire référence contre l’ogre toulousain.  

 

Toujours chez les gros, le RCT se déplaçait dans l’une des places fortes de la saison : le terrain du Castres Olympique. Pierre-Antoine a tremblé. Dans un match d’une épaisseur assez exemplaire, le RCT va nourrir des regrets : 4 pénalités loupées dans les 10 dernières minutes. Le festival de Robocop alias Romain Teulet à une nouvelle fois été remarquable et remarqué. En effet, Wilkinson-la-classe a voulu attendre la sortie du héros du match pour le féliciter personnellement. Ignorant totalement que le champion du monde l’attendait, Teulet faisait le tour du stade avec ses copains. Mais après des excuses et surtout un gros moment de solitude pour Teulet, la faute est semble t-il pardonnée. Le RCT repart avec le bonus défensif dans un stade où le moindre point pris est de plus en plus précieux.

 

Enfin le dernier match de la journée opposait une équipe en forme à une équipe à la peine. Et comme un symbole, le MHR s’impose à l’arraché après un match de trainard. Terrible désillusion pour le Stade Français, qui après avoir fait un match sérieux et engagé, menait 20 à 12. Mais le carton jaune de Papé a été terrible : 17 points encaissés en 10minutes et une victoire qui échappe cruellement aux parisiens. Ils prennent le bonus face à une très solide équipe de Montpellier, mais quand on touche du doigt la victoire, le bonus n’a pas la même saveur. Paris va commencer à peut-être même regarder dans le rétro…

 

 

Montpellier

29 - 23

Stade Français

Racing Métro 92

43 - 21

Toulouse

Biarritz Olympique

40 - 10

Aviron Bayonnais

SU Agen

26 - 17

ASM Clermont Auvergne

La Rochelle

16 - 34

Perpignan

Brive

50 - 6

Bourgoin

Castres Olympique

18 - 12

Toulon

 

Un point sur le classement nous permet de dire que le championnat sera passionant jusqu’au bout.

 

Si les choses devaient en rester là :

 

Barrages : Castres – Usap // Biarritz- MHR

 

Qualifiés pour les demis : Toulouse – Racing  

 

Relégués : CSBJ – La Rochelle

 

Toulon et Clermont seraient alors les grands perdants de ce sprint final.

 

Mais une chose est sure, personne, mis a part Toulouse et peut-être Agen et Brive ne veut que le classement en reste là

 

 

 

Pts

J

G

N

P

p

c

+/-

1

Toulouse

69

22

14

1

7

582

434

148

2

Racing Métro 92

68

22

14

2

6

562

450

112

3

Castres Olympique

63

22

13

1

8

523

421

102

4

Biarritz Olympique

62

22

13

1

8

547

470

77

5

Montpellier

61

22

13

1

8

495

420

75

6

Perpignan

58

22

12

3

7

469

430

39

7

ASM Clermont Auvergne

58

22

12

0

10

499

395

104

8

Toulon

56

22

12

0

10

454

411

43

9

Aviron Bayonnais

54

22

12

0

10

437

438

-1

10

Stade Français

49

22

10

1

11

504

473

31

11

SU Agen

38

22

8

1

13

414

581

-167

12

Brive

37

22

6

2

14

410

460

-50

13

La Rochelle

33

22

6

1

15

421

554

-133

14

Bourgoin

5

22

2

0

20

312

692

-380

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article