Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Equipe de France de rugby : Lièvremont tranche dans le gras

13 Mars 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Tournoi des VI Nations 2011

 Avec deux heures de retard, Marc Lièvremont a frappé un grand coup. Les fautifs, les punis, les vilains pas beau, il les a désignés. Ils sont 6, bannis peut être pour toujours de l’équipe de France. Il y a 3 avants et 3 arrières. Les noms ?

 

Sans surprise : Chabal, Jauzion et Poitrenaud.

Les demi-surprises : Thion et Marconnet

La vraie surprise : Rougerie

 

A leur place ? Et bien c’est un peu sauf qui peut du côté tricolore… Schuster, Papé, Lapandry, Estebanez,  Palisson et Marty qui sont rappelés.

 

Des « virés » inégaux :

 

Chabal et Jauzion ont payés. C’est clair net et sans bavures. Ils ont montrés leur incapacités à se mettre au diapason exigé pour le moment au très haut niveau. Seront-ils de la coupe du monde ? Rien n’est moins sur…

 

Thion et Marconnet eux, payent aussi un peu. C’est un peu la loi de la nature appliqué : les plus vieux et les plus faibles sont les premiers a se faire manger.

 

Enfin Rougerie paye lui son match de top 14 houleux contre le RCT puisque le staff à précisé que son absence s’expliquait en raison de son passage devant la commission de discipline de la LNR. Une décisions qui se comprend puisque si Rougerie venait à être suspendu, il ne pourrait pas disputer le match gallois et il faudrait alors rappeler en catastrophe un nouveau centre. 

 

Des absences remarquées, des présences qui dérangent :

 

Coté surprise, le maintient de Huguet ou de Guirado sont eux aussi des vraies confirmations. On attendait le retour de Noirot, l’arrivée de Malzieu ou même de Heymans et finalement, les deux joueurs les plus vivement critiqués sont bel et bien présent d’un bout à l’autre du tournoi. Curieux mais symptomatique d’un staff qui a du mal a trouver un groupe de joueur du niveau requis.

Parmi les joueurs rappelés, c’est la présence de Estebanez et Marty qui laissent songeur : la cohorte de centre épuisée, les meilleurs solutions restent et demeurent des joueurs de talent mais encore trop incapable de faire la différence au très haut niveau.

 

Enfin un mot sur ceux qui ne sont toujours pas appelés : Ouedraogo, Picamoles, Bastareaud, Fritz, Dupuy, Beauxis, Wizniesvki ou Floch pour ne citer qu’eux. Ils peuvent dès ce soir, prendre des billets pour les vacances de cet automne : le message de Lièvremont est clair, il ne compte plus sur eux.

 

Les satisfactions sont les retours de Papé et de Lapandry qui apporteront peut-être un peu de punch à cette équipe sans âme.

 

Forfait pour le reste du tournoi, Tomas conserve sa place dans le groupe au dépens de Yachvili. 

 

L’équipe de France est un bateau ivre, espérons que la croisière ne dure qu’un temps… 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article