Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

France - Italie : Les (mauvaises) notes des joueurs

13 Mars 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Tournoi des VI Nations 2011

Au lendemain de cette défaite surprise mais finalement logique au vue du match, c’est un peu désabusé que m’apprête a noter cette équipe de France.

Cette équipe du XV de France n’en fini plus de décevoir : voilà maintenant 1an qu’elle est en perdition : Australie, Argentine, Nouvelle-Zélande, Afrique du sud, Angleterre et maintenant Italie. A chaque fois des défaites historiques contre des adversaires directs pour le trophée.

 

Cette défaite concédée en Italie redistribue complètement les cartes, le sélectionneur a annoncé que certains joueurs ont pour la dernière fois portés le maillot de l’équipe de France. La blessure est profonde, et la défaite sera probablement encore plus lourde de conséquence que celle concédée contre les Australiens au mois de novembre.   

 

Nous allons donc procéder à la notation des 20 joueurs qui ont pris part à cette humiliante défaite et innutile de préciser que… ca risque de piquer un peu au début…

 

Alors, en guise de conclusions, nous nous conterons de faire une équipe entièrement différente de celle défaite à Rome et surtout de la faire avec uniquement de joueurs qui sont « black-listés » depuis 3ans.

 

 

Les notes :

 

Marconnet : Alors Sylvain est sorti de se préretraite en début de tournoi. On est content pour lui. Il est le pilier le plus capé, le joueur le plus expérimenté, le première ligne le plus vicelard du top 14. Il fait un match franchement correct, il est le seul à avoir fait le match au complet, il n’a pas loupé de plaquages. Et c’est là que c’est à devenir fou : comment un joueur de 36ans peut-il être le seul première ligne a faire les 80minutes au niveau requis dans des matchs internationaux ?! Il est le moins mauvais de cette première ligne hier. Il s’est montré actif, volontaire et n’a pas reculer. Seulement il ne faut pas non plus occulter le moins bon : 1 en avant, 3 pénalités concédées, il s’est mis à la faute de manière stupide. C’est le tricolore le plus sanctionné du match.

 On  notera enfin 6 plaquages pour le biarrot.

 

Un match très moyen mais il mérite de conserver ses chances pour le mondial. 4/10   

 

 

Servat : L’indestructible s’est fait défoncer. Il a cumulé 124m de reculade après percussion, il n’a jamais su mettre l’équipe dans le bon sens, il a trop souvent rebondit contre la défense italienne et enfin il a eu le chic de ponctuer sa prestation de 2 plaquages loupés. C’est le premier match où Servat est aussi loin du compte. Il accumule probablement de la fatigue depuis le début du tournoi mais c’est probablement les pires 60min du toulousain en bleu depuis très longtemps.  

En face, la défense était prévenue : bloquer Servat s’est s’assurer de ne pas reculer du match. Donc ils sont venus à 3 ou 4 sur lui a chaque fois… Et on l’a envoyé au carton systématiquement… C’était une superbe leçon de ce qu’il est idiot de faire une dizaine de fois dans un match…

3.5/10

 

Mas : Il n’a joué qu’une mi-temps, a eu le temps de plier son vis-à-vis et de mettre 4 plaquages. Non noté.

 

Pierre : Et bien Pierre, c’est un peu l’éternel mystére de ce Xv de France. Je ne l’ai pas vu ballon en main, il s’est mis à la faute encore une fois, il a manqué de puissance dans les rucks et surtout, il ne se fait pas respecter dans les zones d’affrontement ! Il est gentil et hésite toujours deux heures à mettre un coup d’épaule ou de crampon à un joueur au sol. Il est propre… Certainement trop pour un deuxième ligne. Il doit devenir méchant merde ! 

3.5/10

 

Nallet : Il n’a joué qu’une heure et c’est pourtant l’anti-Pierre. Sa sortie coïncide avec le moment où les bleus ont été incapables de punir les italiens dans les rucks. Ils ont alors pourris tous les ballons et ont gagné du temps pour mettre la pression sur les lancements de jeu ( si si ! vous savez, quand les bleus essayaient de faire des passes sur la largeur après une mêlée ou un touche, c’était des « lancements de jeu travaillés »… Ca fout les jetons non ?). Il a été, jusqu’à sa sortie, la rampe de lancement principale en touche.

4/10

 

Bonnaire : 7 plaquages réussit pour 2 loupés,  un bonne activité qui amène une mêlée à 5m introduction France, quelques beaux soutiens (notamment sur l’essai de Parra) et pas énormément de déchet. Un match sans briller mais sans faire de bêtises trop évidentes. Oublié en touche, il n'a que trop peu pesé sur le jeu courant. 4/10

 

Dusautoir : Décevant jusqu’à la 60ème minute de jeu, c’est quand les autres leaders de combat sont sortis (Mas et Nallet) qu’il a commencé son chantier : 11 plaquages dont 6 dans les 15dernières minutes. Mais comme souvent il s’est montré maladroit ballon en main, incapable d’apporter un brin de folie à ce pack d’avant trop pragmatique et monolithique pour créer ne serait-ce qu’un brin d’incertitude dans le déplacement du combat. Nous sommes tombés dans le jeu Italien du début à la fin et ca n’est Dusautoir qui aurait pu y remédier. Mais au moins il aurait pu faire semblant…

3.5/10

 

Chabal :

 

Etant un fan absolu du joueur depuis plus de 10ans, la démesure de ce qui va suivre est à l’image de ma déception : absolument terrible.

 

Sébastien,

Plutôt que te chercher des excuses dans le JDD, plutôt que de faire ta crise de pucelle adolescente en marquant tes états d’âme à tout bout de champ sur la toile (ex twitter « devinez ce que j’ai mangé »), plutôt que de prendre en sujet de la moindre de tes phrases « moi » ou « je », je pense que tu pourrais peut-être commencer à te remettre un tout petit peu en question.

Je t’adore. Vraiment ! Je te suis avec amour depuis tes débuts isérois au CSBJ. J’ai été l’un des seuls à croire en ta venue en bleu après ta saison prometteuse en 2000 du haut de tes 22ans et peut-être le premier à réclamer ton retour en équipe de France, et ce malgré tes matchs horribles contre l’Angleterre ou malchanceux contre les Tonga. Tu as une qualité incroyable, tu es capable de faire basculer des matchs à toi tout seul et de faire lever des foules d’un simple mouvement de tête. Tu pourrais être le Cantona du rugby. Tu pourrais être le joueur qui fait peur et qui impose le respect de son simple regard. Tu pourrais être le numéro 8 le plus craint du Top 14…

Et à la place de ça, tu es en train de devenir un simple produit marketing. Un singe publicitaire qui fait le jeu de la caravane consumériste et du grand Barnum commercial.

Mais je te le dis tout net : a force de faire des matchs aussi mauvais, a force d’oublier que tu es là pour faire avancer l’équipe et de faire gagner des matchs en imposant des duels à tes adversaires, a force d’oublier que le rugby c’est d’abord l’humilité et la remise en question à chaque match, tu es en train de devenir un joueur tout simplement mauvais. Tu n’avances pas, tu te retrouve souvent là où il ne faut pas (entre le 9 et le 10 par exemple) et tu n’es pas là ou tu devrais (seulement 2 plaquages dans le match, pourtant l’un de tes points fort). C’est triste à dire mais depuis 6mois, tu es de moins en moins efficace. Evidement c’est la faute à des blessures handicapantes et récurrentes, à un championnat exigeant et long, la faute à… la faute de...

J’ai peur que ton avenir en EDF soit largement remis en question après tes deux performances contre l’Angleterre (où malgré ce que tu penses, tu as été mauvais) et l’Italie… Tu as joué 56 minutes d’une vacuité terrible (seul un ballon arraché vient se ranger du coté positif) et j’en suis triste. Triste pour les bleus, triste pour Marc Lievremont mais surtout triste pour toi.

Tu es le symbole du rugby aux yeux du grand public car tu incarne un certain « imaginaire rugby ». A ce titre les sollicitations doivent être colossale, le rugby n’ayant jamais été aussi vendeur. Pourtant, j’espère de tout cœur moins te voir quand j’allume ma télé, ou quand je prends mon doliprane chez le pharmacien, et au contraire te voir à nouveau exploser avec le Racing ou avec le maillot tricolore sur le dos. Ton métier est rugbyman, pas encore icône de la mode ou de la publicité.

Signé : Pierre, un fan d’avant la tournée en NZ désabusé.

1.5/10  

 

Parra : Encore un qui doit avoir mal à la tête. Si sa présence n’était due qu’à la blessure de Yachvili, le clermontois s’est montré encore une fois très en phase avec ses gros. Presque en symbiose. A tel point qu’il leurs a régulièrement laissé le poste de demi de mêlée… Combien de fois a-ton vu Marconnet, Servat ou Dusautoir en position de 9 ? Combien de fois Morgan était-il dans le mauvais timing, loin du ballon ? Combien de fois était-il occupé a autre chose qu'a la libération du ballon ? 

Impérial à Clermont, il ne semble pas à l’aise avec la « non-stratégie » française. En témoigne ses 4 retours petits cotés de suite  (36ème). Il a, en plus, été plus malchanceux (ou maladroit c’est selon) qu’à l’accoutumée dans ses tirs au but (2/4 lui qui nous avait habitué à du 100%).

Enfin comme un symbole, plutôt que d’aller jouer chez les italiens en prenant la touche sur une pénalité lointaine à la 75ème (la touche française avait fait un sans faute), il décide de jouer une pénalité vite mais surtout de jouer la pénalité seul ! Ballon pour tuer le match avorté…

Et avec ça madame ? On prendra bien deux plaquages loupés ?

2/10

 

Trinh-Duc : Un drop loupé (65ème), un surnombre mal joué (20ème), un essai offert et puis… rien. C’est lui aussi l’un de ceux qui a faillit dans ce match. Il a tout de meme franchit deux fois mais a vrai dire, rien de fou. Il n’a jamais su prendre les bonnes dispositions et son incapacité a gérer le tempo d’un match devient de plus en plus problématique. Il risque de payer un peu son vilain match. 

3.5/10

 

Clerc : Il a fait un gros début de match avec ses franchissements et ses grosses courses. Et puis il s’est fait défoncé par Masi et a disparu de la circulation, comme tous les arrières français. Il a bien réussit quelques bon plaquages mais a vrai dire il n’a pas su prendre le dessus sur son vis-à-vis de 20ans à peine. Courageux, il se fait son essai tout seul.

4/10  

 

Jauzion : Yannick c’est un peu le dernier des mohicans. Le vestige d’un rugby du passé et qui pourtant n’est pas si vieux. Ce rugby ? Celui des centres de 100kilos qui font des tout droits pour jouer après contact. Seulement le toulousain est connu comme le loup blanc et ses adversaires ne se contente plus de le ralentir. Ils le plaque très bas et Jauzion va au sol très vite. Le problème de me direz vous ? Et bien qu’il n’ait que ce registre de bulldozer. Incapable d’apporter de la vitesse, de créer un décalage ou encore de jouer avant contact, il ne sert plus qu’en leurre. Et quitte à avoir un joueur qui joue uniquement en leurre, autant prendre Bastareaud non ? Il est d'un lenteur tellement visible que s'en est presque insultant pour tout les centres de talent bléssés ou laissés à la maison... 

1,5/10

 

Rougerie : Il a été encore une fois très actif. Il tamponne (et loupe quelques plaquages) crée des décalages (sur l’essai de Clerc il fixe trois joueurs) arrache des ballons et joue plutôt juste. Mais il s’est mis à la faute défensive, a été pénalisé et surtout n’a jamais sur remettre les bleus dans le bon chemin. Il a souvent cherché la solution individuelle mais a régulièrement perdu son duel face à Canale. Un match qui sans être mauvais est encore insuffisant.

3,5/10

 

Huguet : Roulement de tambour. Non cette fois il ne monte pas sur l’échafaud… C’est le meilleur arrière tricolore du match ! Oui parfaitement. Il a gagné ses duels, il a été l’un des seuls à franchir régulièrement et a répondre au moins dans l’envie et surtout il a enfin su exploiter des ballons en assurant le « après lui ». Il a bien fait des conneries (la touche dans les dernières minutes, deux en avants, un jeu au pied mal senti ou encore 2 en avants) mais il a été vraiment très présent. Efficace, il ne peut malgré tout pas faire oublier le fait qu’il est en danger dans cette esquade de fortune.

4.5/10  

 

Médard : A bon il était là ? Je l’ai vu faire un en-avant, une relance et c’est tout… Il s’est fait enrhumé sur une feinte de papy d’un 3ème ligne italien (qui amène l’essai de Masi) et il a été assez peu servi. Lui qui est si dangereux à l’aile s’est montré bien moins précieux en 15.

2.5/10

 

Guirado : Une bonne entrée (peut-être un peu prématurée) et un match correct. Il n’a pas fait de grosse bêtise et la mêlée bleue ne s’est pas ressentie de son entrée. 4/10

 

Ducalcon : Peu à son aise ballon en main, c’est en mêlée qu’il s’est illustré. Il a fait un match sans briller mais lui non plus sans faire d’erreur manifeste. Il reste un joueur en balance négative, qui risque de sauter avant le dernier match. 3/10

 

Thion : Ca été le meilleur remplacant, le seul capable de s’ouvrir le ventre pour se sortir les tripes. Il a plaqué, poussé, et s’est multiplié. Il y a du déchet mais beaucoup d’énergie. 4/10

 

Harinordoquy : Imanol n’a pas fait la meilleur entrée de sa vie. Plutôt invisible, il a trouvé le moyen de ne jamais gagner ses duels en presque 30minutes. C’est long dès fois 30minutes…

 

Traille : Il a essayé de mettre de la vitesse dans le jeu et s’est proposé. Il a apporté juste un brin de folie qui aurait pu être décisif. Non noté.

 

Les hommes en danger immédiat : Chabal, Ducalcon, Jauzion, Huguet, Bonnaire

Ceux qui frappent à la porte à la place ==> Picamoles, Attoub, N'importe quel centre qui a deux jambes et deux bras, Malzieu, Ouedraogo... 

 

Les Xv des bannis : qui appeler pour sauver l’équipe de France ?  

 

Dans la gestion des hommes, Lièvremont n’est pas exempt de tout reproche : voici la liste de 30 joueurs qui pourraient être sans rougir à la place des 20 rigolos qui ont joués samedi.

 

Forrestier/Poux

Bruno/Noirot

Lecouls/Sa

 

Millo-chlusky/Vilaceca

Maestri/Papé

 

Burban/Diarra

Ouedraogo/Lapandry 

Picamoles/Lakafia

 

Dupuy/ Michalak

Wiznieski/ Brock James

 

Malzieu/Planté

Bastareaud/Estebanez

Fritz/Baby

Andreu/Palisson

 

Floch/Fall  

 

Lièvremont annoncera un groupe ce soir pour affronter le Pays de Galles et déjà il se dit haut et fort que certains joueurs ont joués leur dernier match sous l’ère Lièvremont. En même temps a ce rythme, l’ère Lièvremont ne durera plus que quelques semaines…

 

Le groupe est impossible à prévoir mais on parle de 8 changements.

 

Bonne journée à tous

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Christian Cruet 14/03/2011 10:52


Merci et a bientôt


Christian Cruet 14/03/2011 09:56


Merci Pierre pour votre réponse, mais j'insiste sur le cas Lievremont car j'ai très peur que la prochaine coupe du monde de rugby ressemble a celle des footeux en Afrique du Sud.
En effet j'ai l'impression que Lievremont est le clône de Domenech, et les dirigeants de la fédé ceux de la FFF en 2010.


Pierre Ammiche 14/03/2011 10:07



Je comprends votre inquiétude. Je pense déjà que Lièvremont est bien plus honnête que notre guignol national RD : il n'hésite pas à dire quand il a été mauvais, quand ses joueurs ont été
pitoyables et surtout quand il est au bout du rouleau. 


C'est vrai qu'il est assez effrayant de perdre (doux euphémisme) contre des grosses nations et encore plus de perdre contre des équipes de bas de tableau. Mais il faut aussi prendre un peu de
recul par rapport à tout ça : (séquence avocat du diable) le coupe du monde c'est demain mais c'est aussi après une préparation physique et technique inédite en France (presque 2mois), les
joueurs ne sont pas devenus mauvais en 6mois, c'est a dire que l'équipe qui a battu les Sudaf', l"équipe qui est allé tapé les NZ chez eux, l'équipe du Grand chelem et l'équipe qui est invaincu
contre les Irlandais n'a pas disparu d'un jour à l'autre. Il faut garder espoir, soutenir cette équipe autant que faire se peut et surtout je pense qu'il faut essayer de comprendre les raisons de
cet échec au délà de la simple incompétence de Lièvremont (ce qui est tout a fait légitime de mettre en éxergue). 


En espérant vous compter parmi les lecteurs réguliers 


 


Amitiés ovales 


 


Pierre 



Ch.Cruet 14/03/2011 08:57


Bravo pour votre analyse, je la partage a 100% mais je pense que M.Lievremont est le plus responsable,en effet sa gestion des hommes est catastrophique et le laisser en place voudrait dire que nos
dirigeants à la fédération sont incompétents.


Pierre Ammiche 14/03/2011 09:19



Ou réalistes... Parce que l'éviction de Lièvremont conduirait a se poser des questions nécessaires et insolubles : 


- Qui pour mettre à la place ? 


- Pourquoi l'avoir maintenue après la tournée ratée ? 


- Sanctionner l'entraineur n'est -ce pas la solution de facilité ? 


 


La gestion des hommes est minable, c'est vrai. Mais il faut aussi peut-être se demander si les hommes en question ne sont-ils pas dur à gérer ? Il n'y a qu'a voir le nombre de sorties dans la
presse qui se multiplient (Parra, Ouedraogo, Chabal), le nombre de joueurs ingérables (Fritz, Bastareaud, Picamoles ?) et enfin le nombre de joueurs qui n'ont aucune expérience du très haut
niveau passé par là (Huguet, Andreu, Palisson, Estebanez, Mazars, Ducalcon, Mela, Brugnault, Diarra, Tillous-Bordes, Trinh-Duc ==> aucun n'a jamais joué un match de H-cup (avant cette année
pour les joueurs du CO) !


 


Lièvremont n'est pas un entraineur génial, mais ca n'est pas uniquement la gestion des hommes qui est problématique : le premier problème à mes yeux, CE SONT LES HOMMES !  



Romain Ruiz 14/03/2011 01:24


Jérôme Schuster, Pascal Papé, Alexandre Lapandry, Fabrice Estebanez, Alexis Palisson et David Marty.
C'est vraiment ça le nom de nos sauveurs? Je suppose que c'est parce que les télétubbies avaient posé leurs RTT.
Pour la faire courte, on prend Marty qui n'a toujours pas enlevé ses oeillères depuis 10 ans et qui reste un sale con de catalan qui n'entend les coups de sifflet que quand ça l'arrange, Palisson
qui fait aussi bonne figure qu'un puceau dans une partouze remplie de cougars, Estebanez qui joue un match tout les solstices d'hiver, et 3 avants aux performances en dans de scie (mais une scie de
chez Casto et en plastique).
Je ne sais pas si c'est la frustration qui parle mais sincèrement j'en pleurerai, comme la suggéré Lievremont on pourrait leur laisser l'autogestion mais ils n'en serait même pas capable.
J'aime beaucoup les couilles dont à fait preuve Lievremont mais quand on parle comme ça, on se doit de se donner les moyens de ses ambitions.


Pierre Ammiche 14/03/2011 08:04



Moi ce qui me rend le plus fou ? Laisser à la maison des joueurs comme Picamoles, Floch, Poitrenaud ou encore Beauxis. C'est pas comme si on avait 4000 solutions à tous les postes. Ces joueurs
sont au dessus du lot et si ils jouent en confiance (c'est là le centre du débat) ils sont justes les meilleurs à leur poste. Moi voir Porical, Estebanez, Marty, Mazars ou Andreu en bleu et bien
ca me fout les boules... J'aurais été centre, j'aurais postulé ! 


 


Plus sérieusement, le bilan est globalement médiocre depuis 1an. Et ca n'est certainement pas les braves appelés qui vont changer quelque chose. 


 


Les 2 seuls qui méritent largement leurs places à mes yeux : Papé et Lapandry. Les autres c'est juste qu'on n'a pas mieux sous la main (ou qu'on ne veut pas avoir mieux : Fritz, Bastagros,
Malzieu...)  



Nicolas 13/03/2011 21:03


Même remarque que Louis, pour moi Bonnaire n'est pas en danger.
Quand est-ce que Yachvili revient ?


Pierre Ammiche 13/03/2011 21:35



Il ne revient pas... 


 


Bonnaire n'était en effet pas en danger. Mais il reste pour moi un joueur qui apporte moins qu'un Picamoles ou qu'un Ouedraogo