Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Irlande - France (13-13) : les notes des joueurs

10 Mars 2013 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Equipe de France de rugby

J'ai rarement autant hurlé pour un match. Autant pesté. Autant soulé mes vieux chez qui j'avais fait escale pour ce match. Même face à l'Italie et ce match affreux, même lors de la défaite face au Pays de Galles, même lors du revers contre l'Angleterre. J'étais tellement en colère que je suis même parti en laissant une partie de mes notes de match...

 

Pour rappel : un match nul, nul et re-nul, des conditions irlandaise à en faire triquer un poney Shetland (une sorte de Pottok écossais qui aime moins le soleil, plus la pluie mais autant la bière que notre ami basque) et un vent a decorné les bovins les plus téméraires. Bref, un match de merde. Les notes ? Tiens...

 

 

 

Domingo : puissant en mêlée fermée et plus en vue dans le jeu, c’est une performance de haut niveau que le Clermontois a livré. Il a largement pris le dessus sur son vis-à-vis Ross qu’il a poussé à la faute. Un match comme souvent de haut niveau et encourageant quand on pense au fait qu’il a été blessé longuement cette saison. Il se paye même le luxe d’une petite percée dans la contuinité d’un premier duel gagné par Kayser. 5/10

 

 

Remplacé par Debaty (66e) : Ca n’est pas la faut du Belge s’il est entré alors que Domingo enfonçait le clou face à Ross… Délicat de rentrer alors qu’il ne reste que peu de temps pour se mettre en évidence. Mais comme Debaty est un compétiteur de haut niveau, il a réussi à débuter le match pied au plancher. Il sauve probablement le XV de France sur une poussette d’en l’en-but sur Earls qui partait à l’essai. Non noté

 

 

Kayser : Sauf erreur de ma part, Szarzewski vient de perdre sa place. Car son concurrent au poste à juste été au-dessus. Bien au-dessus.  Impeccable ou presque en touche (un lancer pas droit, un contre) mais surtout l’un des rares tricolores à avancer sur les 65 minutes qu’il a joué. Très présent en défense. Bref, un match épais pour un joueur qui prend de l’épaisseur. 6/10

 

 

Remplacé par Guirado : une bonne entrée pour Guirado qui a apporté dynamisme et énergie dans les derniers instants du match. Non noté.

 

 

Mas : encore une pénalité idiote concédée (21e) qui heureusement ne permet à l’Irlande de prendre le large (échec de « Baby face » Jackson). Dans le jeu moyen, mais très solide en mêlée fermée. J’ai une impression sévère quant à son sujet : il n’est pas à son meilleur niveau sur ce tournoi. S’il me semblait devant Castrogiovanni et Jones, aujourd’hui il n’arrive que 5 ou 6ème dans la hiérarchie mondiale. Et puis je me souviens que Cian Healy a été transparent et que Mas a joué tout le match, chose rare pour un première ligne, exceptionnelle pour un droitier. 4,5/10

 

 

Samson : Moins performant qu’à Twickenham, le Castrais a tout de même été généreux dans la mandale et le déblayage. L’un des défenseurs les plus actifs (13 plaquages), il s’est tout de même montré d’une naïveté sans nom dans son contre en touche. 5/10

 

 

Maestri : Peut-être son moins bon match depuis presque 2ans. Il a loupé des plaquages (10e, 49e), il n’a pas su lire du tout la touche irlandaise (l’une des meilleurs du monde, certes, mais là…). Le comble, c’est qu’il se blesse à l’épaule à la 51e. Malgré tout, son absence possible face à l’Ecosse serait préjudiciable pour le XV de France. 4/10

 

 

Remplacé par Vahaamahina (51e) : Peut-être l’entré décisive pour le XV de France. A lui seul il a su remettre le XV de France dans le bon sens en gagnant ses duels. Il vient de prendre une longueur d’avance sur Taofifenua, un peu trop facile lors de ces rares apparitions en Bleus.

 

 

Nyanga : … Que dire… Courageux et plein d’envie. Mais il n’a pas gagné beaucoup de duels, il n’a pas fait preuve d’une présence défensive aussi soutenue qu’à son habitude. Plus grave, capitaine de la touche, il a été dévoré dans ce registre par Ryan et sa science de l’alignement. 4/10

 

 

Remplacé par Claassen (66e) : Bien meilleur qu’en Angleterre où il n’avait fait que défendre. Puissant et surtout décisif dans les soutiens  

 

 

Dusautoir : C’est subjectif (COMME TOUJOURS) mais je l’ai trouvé énorme. Il a juste fait taire le joueur qui portait le plus la balle, le mec qui avance le plus depuis le début du Tournoi, O’Brien. « Le boucher » s’est fait Black-destroyerisé. Seul bémol, il prend un vent face à Brian O’Driscoll. Mais il livre un match exemplaire. Et si l’on oublie le match face à l’Italie, Dusautoir s’impose comme le fer de lance de cette équipe…  Pas sûr que ce soit vraiment un compliment vu le niveau du XV de France. 5/10

 

 

Picamoles : Le meilleur joueur du Tournoi. Il aurait été Australien ou Sud-Africain, il aurait été considéré comme une star. C’est un tronc. Dur à plaquer, solide dans les airs, il enfonce la défense à lui tout seul (ou presque) en jouant une pénalité rapidement. C’est encore lui qui sauve la patrie en aplatissant devant Earls. Il a fait très mal à l’Irlande d’un bout à l’autre du match. Il a fini cramé, plus d’essence dans le moteur. 6,5/10   

 

 

Parra : Un match où Morgan a toujours semblé forcer les choses. Forcer ses passes, forcer son jeu au pied, forcer la dynamique, forcer sa pénalité (loupé) alors que le temps fort des Bleus devait être récompensé. Mais comme souvent, il fait des choix décisifs et sa maitrise des gros qu’il cornac comme un vieux grognard (50 sélections tout de même) pousse à ne pas le détruire. Des passes pas toujours dignes d’un 9 de son talent. Mais une prestation au-dessus de celles de Machenaud. A notre sa feinte de coup de pied qui aurait pu mal tourner… Mais il s’en sort du droit, un irlandais dans les côtes. 4/10

 

 

Michalak : Mon dieu, pardonnez-moi. Mais Fred… A ETE TRES MAUVAIS ! Je t’ai défendu, mon joueur préféré de l’univers. Mais là tu as été d’une nullité sans nom. Trop loin de la ligne d’avantage, un manque de vitesse, un manque de lucidité, transi par la peur d’attaquer la ligne face à une défense intelligente, un rythme un peu dégueulasse, une incompréhension constante avec Fritz (jamais dans le bon tempo), un jeu au pied tellement moins bon qu’en face… Bref, il a été mauvais. Illustration : son coup de pied scandaleux sur la dernière action française. Manque de lucidité, d’accord, mais rendre un ballon au pied dans le temps additionnel à 30m de l’en-but adverse… Il faut être con là…

A sa décharge : il n’a pas encore joué deux fois de suite avec le même neuf et le même douze depuis presque 1an et demi. Il passe la pénalité de l’égalisation avec un gros mental après un match merdique comme ça… 2/10

(Je t’aime encore Fred… Vraiment d’amour…)

 

 

Médard : Il a joué ? Ah bon… 3/10

 

 

Fofana : On ne marque pas un essai de fifou à chaque match. Mais il n’a pas pesé sur le match et a perdu son duel face à Brian O’Driscoll. Il a été pénalisé pour une balle conservée au sol, et surtout n’a touché que bien trop peu de ballons. Juste le temps de gâcher le début d’un surnombre.  3/10

 

 

Fritz : Jamais vraiment dans le bon rythme, pas spécialement utile ni en attaque ni en défense. Une sélection de plus. C’est bien la seule chose à retenir de ce match. 3/10

 

 

Remplacé par Bastareaud : Son entrée correspond pile poil avec le regain d’envie de puissance du XV de France. Son premier ballon ? Il explose Jackson. Ensuite ? Il pète les centres adverses, il ruine les mecs qui tentent de le prendre, il avance sur tous ses ballons.

 

 

Clerc : Les ailiers n’auront pas été la fête. Mais Vincent, peut-être pas à son top physiquement, est souvent resté coincé sur son aile. Il n’a rien véritablement apporté, mais n’a pas subi la loi de son adversaire. Pas un match pour lui. 3/10

 

 

Huget : Huget est en train de me retourner le cerveau. Je ne comprenais pas du tout ce qu’il foutait dans le groupe France il y a deux ans. Je ne comprends ce qu’il foutait sur le terrain l’année dernière. Il y a 6 mois Je ne comprenais pas ce que Toulouse avait branlé en le prenant. Et puis il m’a fait bien mentir. Solide contre l’Angleterre, il a peut-être son meilleur match hier. Enorme en l’air, sobre dans son jeu au pied, quelques tentatives de relance sans jamais forcer, une occupation monstrueuse lorsque l’équipe de France prenait le bouillon (38e). Un gros match pour un joueur qui est en train de me démontrer que j’avais tort (après ne mentons pas, à la moindre erreur, même minime, je le salirai comme jamais). Vraiment. Gros bémol sur ce nouveau surnombre qu’il gache à 3 contre 1. Moi entraineur ? Je le sors sur le champ et sans sommation et il fait 5 tours de terrain pour sa coupe de cheveux. 6/10

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain 10/03/2013 22:00

200% d'accord avec toi sur Huget. J'aurai pu écrire cette partie sur le fond (surement pas sur la forme). Ca me force aussi mais je le trouve très bon en ce moment.
Commentaires justes pour la grande majorité, juste un peu severe pour les notes de Domingo et Dussautoir peut etre.
Moins d'accord sur les centres. Pas sur qu'ils etaient mis dans les meilleures dispositions par la charnière.
Manque cependant une note pour PSA.
En esperant qu'au prochain match l'EDF te mette moins en colère ;-)
@fouipe