Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Le retour de la Nba (partie 12) : Les Grizzlies de Memphis

3 Octobre 2010 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Planète Nba

   logo_memphisgrizzlies.gif

 

Les Grizzlies de Memphis :

 

Quand on pense à Memphis on pense au King, à Graceland, aux origines du blues, au fleuve Mississipi qui court de long de la rive orientale, à Martin Luther King, à l’Hernando de Soto Bridge… Rien à voir avec la petite balle orange. Mais il faut dire que la culture basket est très récente. Pourtant, une équipe est bien là depuis 2001 : Les Grizzlies ! Equipe jeune dans tous les sens du terme, qui a de l’ambition et surtout qui réussi peu à peu à faire oublier le monumental Pau Gasol. Voilà en quelques mots ce qui marque la courte histoire de la franchise. Ce qui marque l’équipe au plus profond ? Un Trade, qui de l’avis de tous était scandaleux : échanger le monstre Gasol contre rien ou presque et avec la promesse futur d’un joueur inconnu jusqu’alors, Marc Gasol le petit frère de Pau… La franchise donne l’air de creuser sa propre tombe et tous les spécialistes donnent un délai d’au moins 10ans à la franchise pour retrouver un joueur de la trempe de P. Gasol.

Seulement voilà : Marc, le petit frère inconnu au USA, est au moins aussi fort que son frère, le Trade si décrié, à permis de passer à autre chose mais à surtout  permis des économies qui ont permises le recrutement de 9 des 15 joueurs qui composaient l’effectif l’année dernière dont Brewer, Randolph ou encore de renouveler (au prix fort) le contrat de Rudy Gay. En somme, l’équipe s’est construite pour durer. Wallace, un temps considéré comme le GM le plus stupide de la conférence Ouest a prouvé a tous son talent et son équipe n’a jamais semblé aussi redoutable. Place à la découverte de l’effectif.   

 

 

 

 

Staff :

 

Coach : Lionel Hollins. Le coach éternel de Memphis. Le seul a comprendre les codes de la franchise et celui qui s’impose a chaque fois dans les moments de crise. Il est en effet coach intérimaire en 2004-2005, 2008-2009 et devient enfin le coach attitré en 2009-2010. Il est un coach intelligent qui cherche à faire participer un maximum ses joueurs. Il a réussit à dompter Randolph, à tirer le meilleur de Conley, à transformer Mayo, à mobiliser Gay… En somme c’est un dresseur d’ours.

 

 

GM : Chris Wallace. Celui que l’on prenait pour un fou il y a de cela a peine 3ans est devenu respectable. Comment ? Et bien en gagnant des matchs et en frolant les PO l’année dernière. Ils ont perdus Brewer et on fait signer un contrat maximum à Gay ce qui semble être un peu trop. Mais avec lui, qui sait…

 

Meneurs :

 

 

Mike Conley : Il progresse tous les ans et justifie un peu plus chaque année son recrutement. Bien qu’en dessous de ses petits copains de Draft Durant, Hordford, Noah ou encore Hawes, il reste le seul meneur pur de cette classe de Draft titulaire en club. Sa vision de jeu et son shoot peuvent faire mal.

 

 

Acie Law : De la même classe de Draft que Mike, Acie reste un joueur correct se basant sur sa vitesse et sa puissance pour faire la différence en un contre un. Trimabller dans 3 équipe l’année dernière, sa saison pourrait être celle de la stabilisation.

 

 

Tre Kelley : Un Libanais inconnu en Nba. Ce qu’on sait de lui ce qu’il est un meneur complet capable de bien distibué. On verra ce qu’il apporte.

 

 

Arrières :

 

 

O.J Mayo : Phénomène athlétique et mécanique de shoot pur pour cet arrière-meneur de grand talent. Capable de tout faire ou presque, il reste un joueur au talent monstre.

 

 

Xavier Henry : Le natif de Belgique vient apporter un petit truc avec lui de Kansas… Un shoot monstrueux ! Le meilleur shooter 2010. Il n’est pas vraiment le mec qui dunk dans tous les sens mais c’est un super défenseur et un grand shooter. Un super 6ème homme a n’en pas douter.

 

 

Tony Allen : Croqueur d’attaquant, c’est l’un des tout meilleur défenseur de la ligue a son poste. Malgré un bon temps de jeu au Celt’s il vient pour trouver un rôle de titulaire. Si il ne fait pas de bruit, attention aux lignes de stats de ses adversaires : elles ne sont jamais brillantes face a lui.

 

 

Greivis Vasquez : Arrière organisateur, il prend des rebonds et shoot pas mal du tout. Un temps de jeu limité a cause d’une concurrence très rude.

 

 

Damien Wilkins : Il vient faire le papa des lignes arrières. L’un des plus agés de l’équipe du haut de ses… 30ans ! Jeune non ?

 

 

Ailiers :

 

 

Rudy Gay : Espérons que son nouveau contrat va le pousser plus loin dans l’intesité. Gros Dunker, bon Shooter dans les corners, il reste un joueur dont on attend toujours un peu plus. L’un des leaders de cette équipe.

 

 

Sam Young : Un peu lent mais capable d’aller très haut, sa présence offensive est souvent déterminante sur des phases de jeu courtes. Il peu parfois décaler au poste 2.

 

 

 

 

DeMarr Carroll :

 

 

Josh Davis : Ancien joueur de Puerto-Rico, il vient servir d’alibi pour Randolph quand il sera pris en possession de drogue comme presque tous les ans. Sinon je ne vois pas trop pourquoi il est là…  

 

 

Luke Jakson : Il vient pour faire le nombre et risquerait bien de se faire couper si jamais le besoin s’en fait ressentir.

 

 

Ailiers Forts :

 

 

Zach Randolph : L’un des éternels enfants terribles du basket. Si on le croyait définitivement sorti d’affaire c’était sans compter sur le trafic de drogue auquel in allait être mêlé. Mis a part sa tendance à se mettre tout seul dans le pétrin, il reste un joueur capable de tout, All-star, leader offensif de l’équipe et qui apporte énormément a cette équipe des Grizzlies depuis son arrivée.

 

 

Kenny Thomas : Le doyen de l’équipe, il vient dépanner au poste 4 et 5 en cas de coup dur. Mais ca n’est pas que le pompier de service, même si cela fait 3 ans qu’il végète, il tourne a 9pts et 7rbds de moyenne en carrière. Les blessures pourrait, pour une fois, l’oublier ?

 

 

Darrell Arthur : Bon rebondeur et solide dans la raquette, il reste un bon faire-valoir.

 

 

Pivots :

 

 

Marc Gasol : Marc a fait oublier Pau. Rien que ça, ca laisse imaginer un peu le niveau du bonhomme. Son association avec Randolph fait de cette équipe l’une des plus fortes a l’intérieur. Offensivement il est très doué. Défensivement très solide. Rien à ajouter.

 

 

Hasheem Thaabeet : Déception (ou même erreur) de la draft 2009, il ne sera jamais Olajuwon, Mutumbo ou Mourning. Il sera au mieux un super défenseur et au pire l’un des pires choix de draft de l’histoire. Ce fut tristement le premier n°2 de draft a passer par la seconde division après quelques semaines de NBA. Mais c’est un jeune pivot humainement très appréciable, humble et gentil et qui attire beaucoup plus facilement la sympathie que les moqueries.

 

 

Hamed Haddadi : De la viande fraiche ! En plus il a un vrai phisque de phénomène de foire. Un temps de jeu famélique l’attends.

 

 

 

Si nous étions GM

 

PG : Conley

SG : Mayo

SF : Gay

PF : Randolph

C : Gasol

 

6ème homme : Henry

 

 

Conclusion : une équipe jeune et prometteuse avec un effectif stable et des leaders de talent. Innutile de dire que les PO sont un objectif réaliste et a leur portée. Seul un petit point faible à la mène et un léger manque d’expérience sur le banc (coach mais aussi joueur) pourrait être dommageable surtout en cas de blessure à l’intérieur.

 

Notre pronostic : 8ème à l’ouest.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article