Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Le retour de la Nba (partie 3) : Les Kings de Sacramento

21 Septembre 2010 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Planète Nba

                                                               Sacramento_Kings.png

 

 

 

Sacramento Kings :

 

 

Aujourd’hui, c’est au tour de l’un des vraies déceptions de ces 5 ou 6 dernières années : les Kings. 

Pour ceux qui n’ont pas connus la grande époque des Kings, ce qu’il faut savoir est simple : il s’agit là d’une des plus belles équipes des années 95-2000 : Divac, Webber, Peja Stojakovic, Bibby ou encore Christie… Seulement voila : le départ des uns et des autres, le poids des années et les blessures plus ou moins récurrentes ont privés cette équipe d’un titre qui lui semblait promis durant 4ans. Les Kings connaissent une grosse crise fin 2006 : Artest, le franchise Player, Musselman le coach et le trio Bibby-Artest-Martin part en vrille. Les deux premiers passent plus de temps dans les tribunaux que sur le parquet et le super trio de star ne s’entend plus. Bibby et Artest sont transférés a quelques mois d’intervalle en échange de … presque rien… La franchise ère dans les profondeurs du classement et rien ne va plus à Sacramento. En plus de ça, le leader offensif, Martin, se blesse rapidement et loupe près de 40 matches en 2008… quand la malchance s’en mêle en plus…

 

Pour en revenir a aujourd’hui, il s’agit d’une équipe en plein reconstruction. Des jeunes, des promesses, des associations qui sont en plein rodage et des joueurs plein de talent. La mayonnaise peut prendre mais a quel point le manque d’expérience va peser ? L’équipe est-elle plus forte sans grands leaders charismatique ou assistons nous a une nouvelle saison qui fait « pschitt » ?

Sans plus attendre, la présentation de l’effectif :

 

 

Staff :

 

 

Coach : Paul Westphal. Adjoint d’Avery Johnson, il incarne un peu l’esprit des Suns des années 90 avec Barkley, Majerle ou Dumas. Son rôle sera probablement de réussir a canaliser les jeunes sans pour autant éteindre leur fougue et les pousser a jouer les uns pour les autres et pas juste les uns a cotés des autres, comme l’année dernière. Tout un programme…

 

Manager : Geoff Petrie. L’un des proprio les plus discret et des moins psychotique de la ligue. Il semble vraiment vouloir repartir de l’avant en construisant une équipe compétitive et la plus attractive possible.

 

Meneurs :

 

 

Beno Udrih : Longtemps barré par la concurrence (Parker, Bibby, Van Exel), il tient le manche depuis quelques temps. Son placement permet a la star de l’équipe, Evans, de jouer poste 2. Il dispose d’une vision de jeu correcte et il sort de sa meilleure saison d’un point de vue statistique. L’un des plus vieux titulaire du haut de ses 28ans…

 

 

Tyreke Evans : Combo Gard par excellence (pouvant jouer meneur ou arrière) il vient de rentrer dans l’histoire dès son année Rookie en réalisant une saison a plus de 20pts, 5bds et 5passes par match, soit aussi bien que des légendes comme Oscar Robertson, Michael Jordan et Lebron James. Logiquement nommé « meilleur première année de la Nba en 2010 », il porte les espoirs de sa franchise et de toute une ville de retrouver les play-offs sur ses épaules. Si son poste reste un peu discutable, son association avec son nouveau partenaire Cousins pourrait, elle, être incontestablement terrifiante si elle fonctionne.

 

Eugene Jetter : Globe trotter du basket, il vient pour faire le nombre et, peut être, mettre quelques points. Son année risque de finir en D-league.

 

Arrières :

 

 

Francisco Garcia : Scorer et shooter à 3 points frénétique, son shoot étire les défenses et sa régularité en carrière plaide pour le voir plus sur le terrain que ses dernières saisons. Des blessures et son coté unidimensionnel font de lui un 6ème homme correct mais l’empêche d’espérer mieux qu’un rôle secondaire au coup d’envoi de la saison.

 

 

Antoine Wright : Capable lui aussi de mettre dedans de loin, son recrutement vise un poste ou il n’y a pas vraiment foule de talent. Tout comme Jetter, il risque de passer du temps sur le banc.

 

 

Ailiers :

 

Omri Cassipi : Efficace et complet, capable de scorer, défendre prendre des rebonds et de sortir du banc avec envie, ce joueur israélien jouit d’une cote d’amour de la part de toute la communauté juive des Etats-Unis et du monde ce qui fait de lui un des joueurs les plus soutenus de Nba. Son apport a un poste plutôt faible va faire énormement de bien si il explose comme on le croit cette année. 

 

 

Donté Green : Prometteur, physique et très grand pour son poste (2m11), il offre une certaine profondeur au banc. Il remplira probablement le rôle de dynamiteur de défense quand il sortira du banc.

 

 

Darnell Jackson : Petit mystère. Quel peut être l’apport de ce joueur ? Il sera peut-être utile en cas de blessure ou en tant que sparring-partner…

 

 

Ailiers Forts : 

 

 

Carl Landry : Auteur de sa meilleure saison l’année passée, son image de joueur dur au mal n’est pas usurpée. Il apporte de l’énergie mais va surtout permettre un point d’encrage a 5-6 mètres du panier. Peut-être un peu petit pour son poste, son appétit défensif compensera la gourmandise offensive de quelques Kings peu enclin a défendre.

 

 

Jason Thompson : Il progresse tous les ans, surprends un peu plus a chaque match, sait presque tout faire. Il est le 6ème homme le plus valable cette saison et son apport sera primordial pour Sacramento.

 

 

Pivots :

 

 

DeMarcus Cousins : un joueur a l’égo au moins aussi important que son talent, c’est pour dire. Capable d’être un pivot ultra dominateur, peut être le meilleur des années 2010, il est profondément immature et, autant ses engueulades avec son coach ou les arbitres tant qu’il était en Ncaa pouvait faire rire, autant pas sur que Stern (président de la Nba) ou même que Westphal soient prêts a supporter ça d’un jeune Rookie comme lui, aussi talentueux soit-il. Tout le monde trépigne en attendant de voir si entre lui et Tyreke le courant va passer.  

 

 

Samuel Dalembert : Un gentil géant, tournant a presque 10pts 10rbds en carrière, il a de l’expérience, sait bien défendre et surtout a une capacité d’intimidation assez puissante pour faire rater des shoots simple de par sa simple présence. Une très bonne recrue pour les Kings et un très bon complément pour Cousins.

 

 

Hassan Whiteside : annoncé un temps très haut dans la draft, ce contreur né va lui aussi tenter de pointer le bout de son jeune nez dans les rotations intérieures.

 

 

 

Si nous étions GM :

 

PG : Udrih

 

SG : Evans

 

SF : Cassipi

 

PF : Cousins

 

C : Dalembert

 

6ème homme : Thompson

 

 

Conclusion : Cette équipe est à la fois jeune, prometteuse et vraiment dangereuse. Seulement sa faiblesse de frappe aux postes 1 et 3 semble vraiment rédhibitoire et les empêcher de jouer les premiers rôles cette saison. Pourtant, on aurait envie d’y croire… Cousins, sauf si il part en vrille, pourrait être l’une des meilleures surprises de cette année et pourrait a lui seul ou presque changer le visage de cette franchise loin d’être attirante depuis 5ans. Sac-town est sur la bonne voie, espérons que la route ne soit pas trop longue pour retrouver les PO. 

 

Notre pronostics : 11ème a l'Ouest 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article