Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Les (petites) informations de la planète rugby

3 Mars 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #En route pour la coupe du monde 2011

Un petit tour de la planète rugby sud/nord :

 

Nouvelle-Zélande :

 

Suite au tremblement de terre a Christchurch, les Crusaders de Dan Carter et Richie McCaw ont migrés vers Nelson, à quelques 400km au nord de la ville sinistrée. Il s’agira pour eux du premier match à domicile de l’année puisque suite à un accord entre les Crusaders et les Hurricanes, les deux franchises avaient décidé, avec l’aval de la fédération, de compter le match les opposants comme étant un match nul sans jouer la partie, un événement sportif ne pouvant se dérouler dans un contexte si pesant.

 

Les Chiefs, franchise de Waikato, s’apprête à titulariser Tana Umaga. Ce dernier à part ailleurs affirmé son intention de participer à la coupe du monde en se déclarant toujours prêt à revêtir la tunique All-black.

 

Toujours côté NZ, c’est le troisième ligne surpuissant Jerry Collins qui est cette fois sur le marché. Alors qu’on l’espérait un peu du coté du super15, le futur-ex joueur de la province galloise des Ospreys s’est déclaré capable de jouer encore 3 ou 4 ans et d’évoluer au meilleur niveau. C’est au RCT qu’on fait la moue, puisqu’il s’agissait d’une des recrues les plus décevantes du club dans les premiers mois de la remontée.

 

 

Afrique du Sud :

 

Chez les Stormers, le club va devoir composer sans deux internationaux majeurs : Schalk Burger (genou) et Jacques Fourie (poitrine).  Les deux joueurs sont déjà forfait mais il se pourrait en prime que Burger soit absent 1mois et demi.

 

Du coté des Bulls, c’est Bakkies Botha, le futur Toulonnais qui est mis au repos forcé. Légèrement touché à un pied, il cède sa place à un autre international : Danie Rossow.


Enfin grosse tuile pour l’un des hommes de base du titre mondial en 2007, Juan Smith, Le flanker boucher des Cheetas s’est en effet rompu le tendon d’Achille et sera éloigné des terrains de très nombreux mois.

 

Australie :

 

Coté Australien, les choses sont allées très vite pour les Brumbies : deux match un victoire et… on vire le coach ! Au moins Andy Friend, qui ne s’était pas fait que des amis durant son court passage, n’aura pas eu le temps d’espérer quoi que soit en tant que coach. Il avait, dit-on, perdu la confiance du vestiaire.

Le président des Brumbies, Fargan, a tenu à mettre en avant le fait que c’était avant tout une décision de sa part et pas une décisions des joueurs. En gros : Elsom, Moore et Giteau ne voulait plus bosser avec lui.

 

Ancien capitaine de l’équipe d’Australie et actuel capitaine des Waratahs, Phil Waugh s’est déchiré un tendon du biceps et sera éloigné des terrains 3 mois. La coupe du monde est définitivement enterrée pour celui qui espérait encore revenir chez les Wallabies. A moins que… Après avoir passé une seconde batterie de test, le diagnostique est étrange : le tendon est significativement endommagé mais peut être va-t-il jouer ce Vendredi. Il n’a plus mal et tente sa dernière chance pour jouer une coupe du monde. Espérons qu’il n’aggrave pas la blessure.

 

Pour les Rebels, toute nouvelle franchise de ce super 15 new-look, c’est un « cas » qu’ils vont avoir a gérer. Après avoir gonflé tout l’Angleterre avec son égo énorme et son jeu prometteur, Danny Cipriani avait fait ses bagages, tout énervé et vexé qu’il était de ne pas faire partie des plans de Johnson. Il faut dire que si le garçon est plein de talent ballon en main, il est malheureusement incapable de faire preuve d’un tant soit peu de professionnalisme en dehors du terrain. Et il se trouve que pour fêter la première déculottée de son équipe défaite 43 à 0, il est sorti en boite. Au moment de payer la bouteille qu’il avait commandé, plus de sous. Il s’est donc fait voleur pour une bouteille et s’est fait prendre. Il sera alors suspendu par son club un match. Motif ? La stupidité sans doute…    

 

Japon :

 

Kirwan l’avait réclamé : pour que le Japon ai une chance de ne pas se faire poutrer par toute les équipes lors de la coupe du monde, il fallait réintégrer Christian Loamanu, le « Lomu Japonais » d’origine Tongienne. Suspendu 3 mois puis radié de l’équipe nationale pour un contrôle positif au cannabis, c’est le président de la fédération nippone lui même qui s’est exprimé. La réponse de Noburo Mashimo est claire : non, Loamanu ne fera pas la coupe du monde pour le Japon. On ne blague pas avec la drogue au pays de soleil levant.

 

 

Angleterre :

 

Deux nouvelles nous proviennent du pays de sa majesté la reine : la première c’est qu’Andrew Sheridan est forfait pour le reste du tournoi. Touché au mollet contre la France, il part se reposer chez lui et ne rejouera plus du tournoi.

 

L’autre information bien plus importante, c’est le passage du XII au XV d’un jeune espoir anglais que tout le monde annonce comme étant un petit crack : Kyle Eastmond 32 essais en 54 matches, futur demi de mêlée de Bath. Il vient peut-être compenser numériquement le départ de Hape en partance pour les London Irish.

 

 

France :

 

On commence par Clermont qui fait signe en joker médical un petit Samoan, Gorges Pisi pour remplacer Gavin Williams (un autre samoan). Or, a peine arrivé, et voilà que Pisi annonce s’être engagé en faveur de Northampton l’année prochaine… Connaissant un peu Cotter : il ne risque pas de jouer beaucoup celui là…  

 

A Toulon, c’est le centre atomique Mafileo Kefu qui vient de tirer un trait sur la fin de saison et par la même occasion de disputer la coupe du monde avec les iles Tonga. Blessé à l’épaule, il en profite pour faire opérer les deux. Et allez, en voiture Simone !

 

Enfin on termine par « the cherry on the cake » : Bayonne où l’histoire du panier de crabe. Pour faire simple : le grand argentier du club (Afflelou) avait envie de changer de capitaine pour son navire. Mais seulement le capitaine en place (Salagoïty) ne voulait pas trop. On lui a présenté le capitaine qui allait le remplacer (Laporte) en lui promettant que, pour lui, on lui réserverait le droit de rester sur le navire en tant que second du capitaine.

Mais finalement, le capitaine ne voulait pas du tout lâcher sa place… Alors il a viré à coup de pompe le futur capitaine du navire. Seulement le grand argentier de l’expédition a choppé les boules : il a donc retiré ses billes.

De manière concrète que se passe t-il ? Et bien le budget de Bayonne se voit amputer de 5M d’euros pour l’année à venir, les précontrats signés par et pour Laporte sont remis en question (Lauaki et Kelleher + Sivivatu), le président en place (Salagoïty) va probablement se faire débarquer et Bayonne qui rêvait de construire un beau et grand projet vient de se tirer une balle dans le genou (plus grave que dans le pied) en virant Martin, perdant Peyras, Heguy et probablement Filipo. Et il faut dire que le mal est fait et le divorce consommé car quand on s’allume par presse interposée, c’est vraiment qu’on à touché le fond. Même le maire de Bayonne s’y met… Seul espoir de revoir Laporte et Afflelou revenir ? Que Salagoïty parte.

Enfin dernière petite anecdote, l’axe de défense du président en place est le suivant : économiquement, je n’ai rien à me reprocher depuis 5ans. Alors c’est vrai… et sportivement ?

« Allez, Allez ! Les bleus et blancs de l’aviron… »… 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article