Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Rugby / Coupe du monde : L'analyse des groupes

4 Décembre 2012 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #London's calling : CDM 2015

Les poules pour le mondial sont enfin tombées. Après une cérémonie protocolaire expresse, ce sont les mains innocentes de Richie McCaw (LOL) et des quelques autres personnalités qui ont procédé à la répartition des équipes. Petite analyse rapide des différents groupes pour la Coupe du Monde 2015. 


Poule A : La poule de la mort 


Australie, Angleterre, Pays de Galles, Océanie 1 et le vainqueur des repêchages 

Ce tirage a de quoi faire saliver quand on est pas directement concerné… Car dans le cas contraire, aie aie aie ! Ni les Australiens, ni les Gallois ne doivent vraiment être ravis de se retrouver dans la poule de l'organisateur de cette compétition. Et que dire de l'Angleterre qui pourraient être le premier hôte d'une Coupe du Monde à ne pas passer le premier tour.

Le favori : L'Australie. Les Wallabies s'appuient sur une équipe jeune, joueuse et qui sera à coup sur plus redoutable que pour cette tournée 2012 foirée. Avec les retours de Genia, Pocock ou Horwill, la première place semble promise aux Australiens. Mais attention à ne pas se sentir trop fort et se faire cueillir par les Anglais et les Gallois. Voir les Fidjiens… 

Le deuxième possible : L'Angleterre qui en tant que pays hôte reste favori pour la qualification.
Avec un tirage comme ça, ça serait horrible mais vraiment envisageable de ne pas sortir de ce groupe de la mort. 

Les malchanceux : Le Pays de Galles, Les Fidji (?) qui sont dans une situation délicate à savoir créer le double exploit de battre l'Angleterre ET l'Australie pour se qualifier. Mais si jamais la qualifications n'est plus accessible, finir troisième sera aussi "importantissime" pour s'assurer la qualification directe pour le mondial 2019. 


Le "pourquoi moi" : L'équipe victorieuse des repêchages pour qui la compétition s'arrêtera là. 


Poule B : Quatre équipes pour 2 places 


Afrique du Sud, Samoa, Ecosse, Asie 1, Amérique 2


Rien à voir avec la poule de la mort. Mais ici, comme pour la poule A, il est très dur de dire qui sera deuxième. Un groupe très ouvert où perdre un match ne sera pas totalement excluant et où tout le monde semble capable de battre tout le monde. 


Le favori : L'Afrique du Sud. Les Springbocks ne sont pas aussi fort qu'en 2007, pas aussi effrayants qu'en 2003, pas aussi expérimenté qu'en 2011. Mais les Sud'Af restent une équipe de très haut niveau, qui arrivera physiquement au top. Et qui viendra pour prendre la première place du groupe. Mais en même temps finir premier de ce groupe et c'est la quasi-certitude de se cogner l'Angleterre ou, au mieux, l'Australie en demi… pas un cadeau non plus. 


Le deuxième possible : Les Samoa, le Japon. Les Samoa sont en train de devenir une équipe. Une équipe solide et redoutable. Reste pour eux à trouver un buteur pour être une équipe définitivement flippante. Le Japon pour sa part fait figure de curiosité. Ils progressent tous les ans, ils gagnent de plus en plus de match, certains petits jeunes vont venir renforcer le groupe nippon et ils n'auront absolument rien à perdre en Angleterre. 


Les malchanceux : L'Ecosse. Au mieux, ils battent les Samoa, l'Afrique du Sud et le Japon. Mais disons que c'est totalement improbable. Et que le truc le plus vraisemblable ce soit que le XV du Chardon se fasse malmener pendant 3 matchs, qu'ils vont avoir du mal à en gagner un, et qu'ils ne se qualifieront pas pour les 1/4. 


Le "pourquoi moi" : Le Canada ou les Usa ? On ne connait pas encore l'identité du qualifié mais quelle qu'elle soit, cela s'annonce vraiment très compliqué. Mais pas non plus totalement impossible. Si les Samoa semblent intouchable et le Japon légèrement au dessus, sur un match très sérieux tout peut arriver. 



Poule C : Les Blacks imbattables ? 


Nouvelle-Zélande, Argentine, Tonga, Europe 1, Afrique 1


La Nouvelle-Zélande est ultra favorite, l'Argentine est un deuxième presque annoncé. Les Tonga chercheront à gagner trois matchs. Mais c'est probablement le groupe le moins intéressant de notre point de vue. 


Le favori : la Nouvelle-Zélande. Pas la peine d'expliquer pourquoi. C'est la meilleure équipe du monde, les tenants du titre et perdre contre l'Argentine et les Tonga à l'heure actuelle semble surréaliste. 


Le deuxième possible : L'Argentine. Au moment du début de la compétition, l'Argentine aura vécu quatre 4 Nations et aura perdu 90% de l'effectif de 2007. Difficile de se projeter mais une chose est sure : l'Argentine est et sera toujours prête au moment d'une grande compétition. C'est du solide, du puissant, du créatif et du pénible. Moi j'adore, mais ça ne sera une partie de plaisir pour personne. 


Les malchanceux : Les Tonga. Un cran en dessous des Samoa, moins "fifou" que les Fidji, les Tonga c'est un gros pack, un défi physique permanent et des plaquage à hauteur du sourcil. Une équipe qui avait crée l'exploit en 2011 en pliant le futur finaliste de la compétition. Alors si cela semble chaud pour sortir d'une poule vraiment coton, assurer sa qualification pour 2019 serait déjà un bon pas en avant. 


Le "pourquoi moi": Europe 1, Afrique 1. On ne connait pas l'identité des deux équipes qui partent à l'abattoir. Faire un mondial en prenant une branlée contre les Blacks, ça ne s'oublie pas. Pour le moment, le Botswana et la Roumanie tiennent la corde. 



Poule D : La France en terrain conquis ? 


France, Irlande, Italie, Europe 2, Amérique 1


On en a déjà tellement parlé… Mais bon : la France hérite d'un groupe où elle fera figure de grande favorite. Un statut de tête de série arrachée de haute lutte face à l'Australie et aux Samoa lors de la dernière tournée mais dont on apprécie les retombées aujourd'hui. 

Le favori : la France. Ne pas finir premier d'une groupe ou on a mis des pétés à tout le monde depuis 20 ans serait un scandale. Ni plus, ni moins. Bon après, c'est aussi les mêmes mecs qui peuvent plier les Blacks et se faire ruiner par les Tonga. On va donc dire que c'est délicat de prévoir quoi que ce soit avec le XV de France. 
Le deuxième possible : L'Irlande. C'est cruel pour l'Irlande, mais l'absence confirmée de Brian O'Driscoll pour ce mondial (et d'O'Gara, O'Connell, O'Callaghan et Hayes) le manque de réussite contre les Bleus et l'absence totale de réussite lors des grandes compétitions laissent à penser que le parcours des Irish s'arrêtera assez vite… Dès les quarts ? 

Les malchanceux : L'Italie, USA ou Canada ? L'Italie n'est pas incapable de réaliser une exploit sur un match. Mais en partant du chapeau 3, c'était quasiment impossible pour l'Italie d'espérer un meilleur tirage. Brunel n'était pas ravi, mais la motivation sera décuplée contre le XV de France et l'Irlande réussit toujours assez bien aux Italiens. En tout cas mieux que l'Angleterre et le Pays de Galles… 

Le "pourquoi moi": Europe 2. Cela pourrait être le Portugal, la Roumanie, la Géorgie, le Kazakhstan voir l'Espagne. Mais quoi qu'il arrive ça sera mission impossible pour eux. 

En conclusion, la Coupe du Monde n'est que dans 3 ans. Une éternité dans le sport de haut niveau mais un délai suffisament court pour se projetter un peu plus loin et pour nous faire dire que la France pourrait avoir un tableau accessible comme jamais.  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article