Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Top 14 : Retour sur la 18ème journée du top 14

17 Février 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #Top 14

Retour sur la 18ème journée du top 14 :

Les matchs de championnat pendant le tournoi sont souvent l’occasion pour les clubs sans internationaux de se refaire la cerise, pour Guy Novès de pleurer sur le calendrier ingérable des grosses équipes, des clubs aux gros budgets de commencer à boucler leurs « courses » hivernales et aux petites équipes d’y croire encore un peu.

 

Et cette année ne fait pas exception !

 

Coté transferts de malade : Henson, Tillous-Bordes, Palisson et Giteau au RCT, Clermont qui recrute du lourd avec Vosloo, Byrne et Kayser pour ne citer qu’eux, Paris qui s‘agite autour de Warwick et Castrogiovanni, Toulouse qui se fait étrangement discret ce qui souligne qu’ils vont faire un gros coup, le Racing qui annonce Dusautoir et Albacete en approche, Perpignan qui signe Hook et attends peut-être Carter… En gros : après la coupe du monde, ca va envoyer du pâté.

 

Coté Novès : encore RAS… Mais il doit attendre gentillement le premier point presse ou la première remarque d’un journaliste débutant pour couper court a cette période de calme.

 

Enfin, coté résultat : oui ! les équipes du fond du classement peuvent y croire et les équipes sans énormément d’internationaux engrangent des points importants.

 

On commence ce tour des stades par l’équipe la plus surprenante et celle qui a à la fois le plus a gagner en cas de bon résultat et le plus a perdre en cas de revers : le MHR. En effet, en cas de victoires pendant cette période un peu spéciale, ce sont les portes des demis qui s’ouvrent en grand. Si jamais cette période où les internationaux sont absents ne leurs sourit pas, eux qui ne comptent qu’un seul grand absent (Trinh-Duc) : alors les barrages et le danger qu’ils représentent se fera plus palpable.

C’est donc un peu sous pression et sans leur entraineur principal retenu par des obligations contractuelle (Galthié à en effet un contrat avec France télévision l’obligeant à commenter les matchs du tournoi aux cotés du très bon Matthieu Lartot) que l’équipe du Roussillon recevait les champions en titre. Après une très bonne entame de match et sans jamais avoir été réellement mis en danger, le MHR s’impose dans une victoire de prestige (5points avec le bonus contre le champion en titre) sur le score sans appel de 29 à 9.

 

Toujours dans les clubs qui jouent gros en ce moment, Bayonne le Racing et Castres.

Et c’est du coté de Colombes que les Franciliens recevaient une équipe Castraise en forme (ils restaient sur une victoire bonifié contre l’équipe au nord de la Loire). Après une première heure sans que le sort ne choisisse son camp, c’est à la 61ème que les choses se sont accélérés : en moins de 10 minutes 13 points seront marqués pour faire évoluer le score à 20 à 13 en faveur des locaux. Le score n’évoluera plus. Le bonus défensif est arraché par Castres qui regrettera la dernière action qui aurait pu leur permettre d’accrocher même le match nul. Mais Bernard trop gourmand trouvait le ballon mort plutôt que la touche. 

De l’autre coté, Bayonne recevait le dernier de la classe : le CSBJ. Après un match solide mais très décevant (plus de points ne seront marqués passée la 42ème minute), l’AB s’impose sans le bonus mais enfonce un peu plus un club Isérois qui n’a plus qu’a attendre la mort.

 

Toulon et Perpignan s’imposent eux aussi à domicile contre deux équipes en pleine convalescence, Brive et Agen. Le RCT en plein roulement subit un peu le contrecoup de sa campagne européenne et peine à s’imposer contre une équipe de Brive trop limité pour gagner. De l’autre coté, l’Usap dans un match plutôt maitrisé mais encore une fois sans briller s’impose lui aussi contre un des grands malade du top14.

 

Enfin la seule victoire à l’extérieure est à mettre au crédit du Stade Toulousain. La Rochelle encore vaillante à domicile est défaite à la maison sur un match qui était pourtant largement à sa portée et gâché par des fautes de mains rédhibitoires à ce niveau.  

 

 

 

 

 

 

Au classement : Toulouse conforte son leadership, le Racing et le MHR eux aussi s’accrochent fermement à leur place de qualifiés. Parmi les gros retours : le Stade Français que de donne encore de l’espoir dans l’optique de la qualification et l’Aviron qui se rapproche tranquillement des places européennes.

Au fond du peloton, les lâchés sont 4 : Agen, La Rochelle, Brive et Bourgoin. Agen et La Rochelle comptent 1 point d’avance sur le premier relégable et la fin de saison s’annonce de plus en plus folle.

 

 

 

 

 

18e Journée

12/02/2011 

Stade Français

31 – 18

Biarritz Olympique

Aviron Bayonnais

24 – 7

Bourgoin

Perpignan

31 – 18

SU Agen

Racing Métro 92

20 – 13

Castres Olympique

Montpellier

29 – 9

ASM Clermont Auvergne

Toulon

22 – 16

Brive

11/02/2011 

La Rochelle

19 – 22

Toulouse

 

 

Pts

J

G

N

P

p

c

+/-

1

Toulouse

60

18

12

1

5

502

331

171

2

Racing Métro 92

53

18

11

2

5

417

350

67

3

Montpellier

52

18

11

1

6

396

310

86

4

Toulon

49

18

11

0

7

378

334

44

5

ASM Clermont Auvergne

49

18

10

0

8

420

315

105

6

Biarritz Olympique

48

18

10

1

7

420

375

45

7

Aviron Bayonnais

48

18

11

0

7

370

336

34

8

Castres Olympique

47

18

9

1

8

419

349

70

9

Stade Français

44

18

9

1

8

440

379

61

10

Perpignan

41

18

8

3

7

357

371

-14

11

SU Agen

28

18

6

1

11

323

504

-181

12

La Rochelle

28

18

5

1

12

331

440

-109

13

Brive

27

18

4

2

12

300

401

-101

14

Bourgoin

5

18

2

0

16

255

533

-278

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article