Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Le XV des surprises de la saison !

1 Janvier 2014 , Rédigé par Pierre Ammiche

La fin d'année se prête à ce genre d'équipe fabriquée de toute pièce et reposant sur la simple volonté de se faire plaisir à les faire. C'est rigolo et après, tout le monde dit que tu es vraiment con parce que ci ou ca... 

 

Après le XV de l'année des internautes et le XV de l'année de la rédaction, LPHS vous propose un XV des joueurs un peu "surprise" de ce début de saison. Et comme souvent, les promus sont bien représentés. 

 

Sans plus attendre, le XV des surprises de ce début de saison 2013-2014 : 

 

 

Antoine Tichit (US Oyonnax) : on l'annonce comme un futur très bon joueur, et pour sa première saison dans l'élite, Tichit à montré qu'il avait déjà le niveau du Top 14. Et pour un pilier de 24ans qui n'avait connu que la ProD2, la performance est déjà notable. Et encourageante.

 

Jody Jenneker (US Oyonnax) : Là encore un joueur d'Oyonnax. Et là encore un joueur qui découvre presque (8 matchs avec Lyon en tant que joker médical) l'élite et qui se montre largement au niveau. Actif, solide, combattif, c'est une des grosses satisfaction de la saison de l'USO.

 

Clement Ric (ASM Clermont) : Les jeunes piliers droits qui découvrent le Top14 ne sont pas nombreux. Clément Ric lui ne découvre rien mais confirme une chose : il a le niveau H-Cup. Et désolé pour les autres, mais c'est un peu le désert…

 

 

Jandre Marais (Union Bordeaux-Bègles) : Le Bordelais est énorme. Un assassin silencieux qui permet, par sa mobilité et son engagement physique, à ses arrières de briller. Incontournable, tout simplement.

 

Lisiate Fa'aoso (Aviron Bayonnais) : c'est l'une des poutres du pack de Bayonne. Et c'est une vraie découverte. Discret mais redoutable, c'est un pénible de première. Et un deuxième ligne qui ne fait pas parler de lui mais qui cumule 1100 min en top 14 cette année, soit c'est un tueur, soit c'est un escroc magnifique. Dans les deux cas, on prend.

 

 

Antoine Burban (Stade Français) : Alors oui, ça n'est pas une surprise monstrueuse. Mais Antoine Burban est a un niveau énorme depuis plusieurs semaines/mois. De quoi probablement le faire postuler à un retour en équipe de France.

 

Petrus Hauman (CA Brive) : Si Brive est un enfer à jouer, c'est en parti grâce à des joueurs comme Petrus Hauman. Pénible, rugueux, solide, il densifie le paquet d'avant du CAB.

 

Christophe André (US Oyonnax) : Il joue assez peu mais à chaque fois qu'il a évolué, en 6 ou en 8, il a été simplement énorme. Fort à l'impact, fort en défense, c'est l'un des joueurs les plus rudes du championnat. 

 

PS : Charles Ollivon (Aviron Bayonnais) aurait pu aussi figurer dans ce XV. Mais temps de jeu trop limité pour y être pour le moment.

 

 

James Hart (FC Grenoble) : Passé par Toulouse et le Leinster chez les jeunes, c'est à bonne école que James Hart a été elevé. Mais cette saison est clairement inattendue pour un joueur qui n'avait joué que 3 matchs l'an dernier.

 

Riaan Swanepoel (CA Brive) / Pierre Bernard (Union Bordeaux-Bègles) : ils sont deux à mériter une place dans ce XV. D'un côté Swanepoel qui alterne avec brio jeu à la main et jeu au pied. Et de l'autre, Pierre Bernard, meilleur buteur du Top14 et qui sort de quelques saisons galère de chez galère. Les deux conduisent le jeu de deux équipes courageuses mais surtout ambitieuses.

 

 

Julien Caminati (FC Grenoble) : On l'avait vu tenir le CA Brive un peu à lui tout seul, mais son retour à Grenoble est fracassant. Plus discipliné et surtout plus décisif avec le FCG, son retour dans le Top 14 à prouvé qu'il avait su passer un cap à l'échelon inférieur. Une surprise relative mais véritable.

 

 

Pierre Aguillon (US Oyonnax) : C'est un des joueurs les plus solide à son poste. Capable d'exploit comme son essai face à Clermont, mais surtout capable de réguler la défense de l'USO, c'est une vraie découverte pour ceux qui ne regardait pas la Pro D2 avec attention.

 

 

Jonathan Danty (Stade Français) : La encore une surprise relative. On l'attendait déjà depuis quelques mois à un niveau de jeu supérieur. Voilà qui semble fait.

 

 

Blair Connor (Union Bordeaux-Bègles) : Cette saison, l'Australien explose. Une balle de caoutchouc qui rebondit absolument partout. Il gagne presque tous ses duels. Et c'est encore plus impressionnant vu son gabarit de moineau anémié.

 

 

Darly Domvo (Union Bordeaux-Bègles) : Encore en contrat espoir au début de la saison, la pépite bordelaise prend son envol. Il a poussé Talebula à l'aile et s'est imposé comme le dynamiteur n°1 de ce club ambitieux.

 

 

 

 

Ps : Merci à @Finales_rugby pour son petit coup de main. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article