Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

La Parole est à la Défense #2 : Stade Toulousain cherche turnover

23 Septembre 2014 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #La parole est à la défense

Le système toulousain… Epineux problème qu'est celui que j'aborde. Le modèle toulousain était LE modèle exemplaire, des années 90-2010. Aujourd'hui, plus rien ne semble vraiment très bien fonctionner au sein du club. Exemple tout simple avec la conquête.
Les chiffres ne sont pas nécessairement mauvais (78% de touche gagnées et 81% des mêlées), mais Toulouse peine : déjà 16 pénalités en mêlée contre le ST et une impression de faiblesse dans un secteur autrefois clef. 
 
 
La défense fait pourtant exception dans cette avalanche d'incertitude : seulement 128 points et 9 essais encaissés après 6 matchs de TOP14 (5ème défense), Toulouse semble avoir des certitudes dans ce secteur. 
 
Petite analyse du dernier vestige des certitudes toulousaines.

Les rucks : 

Comme souvent, l'organisation autour du ruck est classique. 5 joueurs, 1 garde dans l'axe, deux joueurs de chaque côtés du ruck pour sécuriser la Z0/Z1. Bref : un modèle qu'on retrouve chez presque toutes les équipes

La Parole est à la Défense #2 : Stade Toulousain cherche turnover

Petite différence : sur les phases de contest, les toulousains délaissent parfois l'axe au profit d'une organisation 2/2. Un organisation qui permet d'avoir toujours 5 joueurs maximum concernés par le ruck mais d'avoir un joueur dont la tache n'est plus passive.

La Parole est à la Défense #2 : Stade Toulousain cherche turnover

Système de montée : 

Le système de montée toulousain est un système plus classique que celui de Castres. Une montée nombreuse et très agréssive dans la zone 1/2, puis un bloc qui glisse tranquillement quand la balle les dépasse. 

A noter : certains joueurs ont une importance capitale dans ce système qui vise à blinder le milieu de terrain. C'est le cas notamment pour Johnston, Albacete ou Maestri qui doivent etouffer l'attaque. 

Le but est simple pour les rouge et noir : forcer l'adversaire à taper comme un sourd dans un mur. 
 
Le point fort : le milieu du terrain est dense, rude et agressif. La densité du paquet d'avants toulousain devient une force plus qu'une faiblesse en limitant les déplacements. Cette force est encore plus importante dans la mesure où, nous allons le voir, le contest est un secteur clef dans le dispositif toulousain. 
 
Le point faible : ce système fragilise peut-être un peu la zone 3. C'est mathématique : 5 joueurs Z0-Z1 + 3 joueurs Z2 + 3 joueurs  en couverture. 4 joueurs sont disponible pour défendre côté intérieur et au large. Délicat face à une équipe qui va jouer large-large sans passer par le duel au milieu de terrain. 

Le contest : 

Historiquement, c'est l'arme majeur du jeu de Toulouse. Pousser l'adversaire à rendre des ballons ou contester afin de jouer les ballons de récupérations à 100%. Petit bémol cette saison où face à La Rochelle ou même face à Clermont, le manque d'agressivité de la défense toulousaine m'a sauté aux yeux. 
 
Reste qu'en théorie, voila le système : 
 
L'assistant plaqueur va contester seul. Ce contest presque systématique entre les deux lignes des 15m. Là encore, une constante : la grosse pression dans l'axe. 

Illustration de la délicatesse toulousaine face au Racing (J6) : Toulouse n'a provoqué que… 4 pertes de balle adverse. Comparaison : Turnovers -> 15 contre Oyonnax, 10 contre Castres, 13 contre La Rochelle, 16 contre Brive, 14 contre Clermont.

Spécificité :

Cette équipe de Toulouse a un besoin majeur depuis 3 ans provoquer des turnovers dans le jeu. Pourquoi ? Parce que la touche et la mêlée toulousaine sont en difficulté depuis 2 saisons. 2012 : la dernière saison de Servat et Bouilhou en tant que joueurs et de Bru en tant que coach. Trois références.

 

Dernier mot sur la défense toulousaine : l'attitude individuelle des cadres est déterminante pour le collectif. Le duel est souvent individuel. C'est pour cela que Fritz est quasi intouchable au sein du Stade Toulousain en dépit d'une forme encore moyenne sur ce début de saison. 
 
Joueurs clefs : Dusautoir, Johnston, Nyanga, Fritz, Camara, David. 
 
J'attends vos propositions pour le prochain club à analyser. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

serrurier paris 24/11/2014 22:32

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic 12/11/2014 21:22

On en veut encore traité de cette manière. Merci.

idée de cadeau de noel pour homme 09/11/2014 21:15

Je vous applaudis pour votre article. c'est un vrai charge d'écriture. Poursuivez