Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Petites Histoires du Sport

Rugby / H-Cup, acte 1 : Racing Metro – Cardiff Blues (20h45)

11 Novembre 2011 , Rédigé par Pierre Ammiche Publié dans #H-Cup 2011-2012

C’est le Groupe 2 qui va ouvrir le bal de cette H-Cup 2011-2012 par le match opposant le Racing aux Gallois de Cardiff.

 

Cardiff, demi finaliste en 2009 (après avoir battu Toulouse 9 à 6) est une équipe redoutable. Emmenée par les deux grands leaders de l’équipe du Pays de Galles Sam Warburton et Jamie Roberts, cette équipe est à la fois joueuse et solide. 

En face, le Racing vient de reprendre confiance. Après 3 défaites dont une à domicile, les fanciliens frolaient un début de crisounette. Mais après deux victoires dont l'une à Castres, les sourires sont revenus sur les visages ciel et blanc. 

 

C'est donc dans une athmosphère très particulière que le premier match de H-Cup est abordé : avec la volonté de ne pas louper son entame mais celle d'intégrer au plus vite les joueurs qui rentrent du mondial, au détriment peut-être de la performance immédiate. 

 

Le point fort de Cardiff : la puissance de sa paire de centre

 

Laulala-Roberts. Voila l’arme N°1 de Cardiff. Pas monstrueuse en mêlée, pas spécialement portée sur le combat ou au contraire sur le grand large, l’équipe de Cardiff est une équipe très équilibrée. Cet équilibre nait d’une chose : la stabilité de sa paire de centre. Deux frigos américains posés au milieu du terrain.

 

S’appuyant sur quelques « stars » étrangère comme Rush (International à VII et à XV pour la Nouvelle Zélande), Filise (Tonga) ou Parks (Ecosse) c’est donc la puissance de son milieu de terrain qui impressionne.

 

Les « Blues » diminués et sans leurs leaders passés 

 

Mais attention : les blues sont prenables ! Paul Tito, Martyn Williams, Ben Blair, Leigh Halfpenny, Gavin Henson, Tom James… Autant de joueurs cadres qui ne font pas partie du XV de départ. Une vraie hécatombe qui va avoir deux effets : la première de brouiller les repères gallois dans le jeu et en conquête et ainsi pousser Dan Parks à organiser un jeu simple (voir simpliste) en occupant beaucoup au pied, et la seconde celle de motiver un peu plus les joueurs présents et qui souhaitent gagner leur place. Une problématique à double tranchant.

 

Xv de départ de Cardiff: Czekaj - Cuthbert, Laulala, Roberts, James - Parks (o), Williams (m) - Warburton, Paterson, Rush - Down, Davies - Filise, Thomas (cap), Jenkins

 

Remplaçants: Breeze, Yapp, Andrews, Tito, Pretorius, Rees, Sweeney, Evans

 

 

Le Racing avec ses mondialistes 

 

Les deux mondialistes tricolores sont de retours : Lionel Nallet sur le banc et Fabrice Estebanez sur le pré.

Pour sa première, l’ex-Briviste aura fort à faire face à Jamie Roberts. Mais pour l’aider il pourra compter sur la présence du très jeune mais très rassurant Henry Chavancy. Promis à un avenir tricolore (nous y reviendrons), le jeune francilien fera figure de régulateur de cette ligne de 3/4.

 

Une ligne de 3/4 qui sera emmenée par un revenant : Juan-Martin Hernandez. El Mago est enfin titulaire en 10. Hernandez bénéficie malgré lui des absences de longue durée de Steyn, Fall ou encore Bergamasco pour précipiter un peu son retour et surtout pour obtenir une titularisation en H-Cup. La première depuis près d’un an.  

 

Des retours qui tombent à pic 

 

Les retour des mondialistes et d’Hernandez ne sont pas les seules bonnes nouvelles. Chavancy revient de blessure, tout comme Leo’o, Noirot et Wisniewski. Une avalanche de retour qui devrait finir la semaine prochaine avec Chabal.

 

Les conséquences de ces retours sont nombreuses, à commencer par le fait pour les ciel et blanc de retrouver une touche conquérante. A la peine contre Castres, la touche fancilienne retrouve sa rampe de lancement en la personne de Noirot et son preneur de balle le plus habile, Cronje. Le Racing devrait en plus profiter de l’absence du maitre ès domaine aérien coté Cardiff avec l'absence de Tito, relégué sur le banc.

 

Xv de départ du Racing Metro: Germain - Bobo, Chavancy, Estebanez, Imhoff - Hernandez (o), Lorée (m) - Batut, Cronje (cap), Leo'o - Nailiko, Ghezal - Orlandi, Noirot, Lo Cicero

 

Remplaçants: Bianchin, Ben Arous, Coetzee, Nallet, Durand, Wisniewski, Vakatawa, Vaquin

 

 

Pourquoi suivre ce match ?  

 

Pour l’affrontement entre Henry Chavancy, futur joueur du XV de France et Jamie Roberts, pierre angulaire du XV du Poireau.

Pour la petite revanche que souhaitent prendre les Gallois sur les Français et notamment Sam Warburton.

Pour voir l’acceuil que réserve Colombes à Nallet et Estebanez. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article